Qu'est-ce qu'un Cloud Privé ?

Quel est le modèle du Cloud privé

Un Cloud privé est un modèle de Cloud computing constitué par un environnement Cloud distinct et sécurisé auquel l’accès est dédié à seul un client.

Comme pour les autres modèles de Cloud, les Clouds privés fournissent la puissance informatique en tant que service dans un environnement virtualisé. Ils utilisent une batterie, appelée pool, constitué  de ressources informatiques physiques. Toutefois, dans le modèle de Cloud privé, le Cloud (le pool de ressources) n'est accessible que par une seule organisation, lui donnant ainsi davantage de contrôle, de protection et de confidentialité.

Les mécanismes techniques utilisés pour fournir les différents services pouvant être classifiés comme Cloud privé varient considérablement, raison pour laquelle il est difficile de définir ce qui constitue un Cloud privé d'un point de vue technique. Ces services sont généralement classés selon les différentes fonctionnalités qu'ils offrent au client.

Caractéristiques du Cloud privé

Les deux caractéristiques du Cloud privé sont la délimitation d'un environne,ent Cloud pour l’utilisation d'une seule organisation ainsi qu'un degré plus élevé de sécurité du réseau. Le Cloud privé se distingue du Cloud public, dans lequel de nombreux clients accèdent à des services virtuels qui tous tirent leurs ressources du même pool de serveurs à travers des réseaux publics. Les ressources des services de Cloud privé proviennent d'un pool distinct de serveurs physiques, pouvant être hébergés en interne ou hors de l'entreprise, et accessibles par des liaisons louées privées ou des connections cryptées sécurisées via les réseaux publics.

La sécurité supplémentaire que fournit le modèle de Cloud privé est idéale pour tout type d'organisation ou d'entreprise ayant besoin de stocker et de traiter des données privées, ou alors d'exécuter des tâches sensibles. Par exemple, un service de Cloud privé peut typiquement être utilisé par une société financière obligée par la législation en vigueur de stocker des données sensibles internes, mais qui souhaite également avoir recours à certains avantages du Cloud computing dans son infrastructure, comme l'allocation de ressources sur demande.

Le Cloud privé se rapproche du modèle traditionnel

Le modèle de Cloud privé se rapproche davantage du modèle traditionnel d'accès individuel à un réseau local (LAN) utilisé dans le passé par les entreprises, mais avec en plus, l'avantage de la virtualisation. Les fonctionnalités et avantages des Clouds privés sont :

  • Davantage de sécurité et de confidentialité ; si les services de Cloud public peuvent fournir un certain niveau de sécurité, les Clouds privés assurent que les opérations d'une organisation soient dissimulées des regards indiscrets, notamment en utilisant des techniques telles qu'un pool de ressources distinct avec accès restreint aux connexions effectuées derrière le pare-feu d'une organisation, des liaisons louées dédiées et/ou un hébergement interne sur site.
  • Davantage de contrôle ; le Cloud privé étant accessible seulement par une organisation déterminée, cette organisation aura la possibilité de le configurer et de le gérer selon ses besoins pour atteindre une solution réseau personnalisée. Cependant, un tel niveau de contrôle supprime certaines des économies d'échelle rendues possibles par les Clouds publics en centralisant la gestion du matériel informatique.
  • Efficacité en termes de coûts et d'énergie ; la mise en œuvre d'un modèle de Cloud privé au sein d'une organisation peut améliorer l'allocation de ses ressources à l'interne, en assurant la disponibilité des ressources aux différents départements et fonctions d'entreprise, qui seront ainsi en mesure de répondre à la demande de manière flexible et directe. C'est pourquoi, bien qu'ils ne soient pas aussi avantageux en termes de coûts que les services de Cloud public en raison d’économies d'échelle mineures et de coûts de management supérieurs, les Cloud privés utilisent plus efficacement les ressources informatiques que les LAN traditionnels, dans la mesure où ils réduisent l'investissement en capacités inutilisées. Cela permet non seulement à une entreprise d'économiser, mais également de réduire son empreinte carbone.
  • Davantage de fiabilité ; même lorsque les ressources (serveurs, réseaux etc.) sont hébergées à l'interne, la création d'environnements d'exploitation virtuels signifie que le réseau est plus résilient en cas d'incidents individuels sur l'infrastructure physique. Par exemple, des partitions virtuelles peuvent tirer leurs ressources des autres serveurs non affectés par l'incident. De plus, lorsque le Cloud est hébergé auprès d'un tiers, l'organisation peut toujours bénéficier de la sécurité physique de l'infrastructure hébergée dans des data centres.
  • Cloud Bursting ; certains fournisseurs proposent  l’option "Cloud bursting" dans leurs offres Cloud privé. En cas de pics d'activité de l'entreprise. Ce service permet au fournisseur de déplacer certaines fonctions non-sensibles vers un Cloud public, afin de libérer de l'espace dans le Cloud privé pour les fonctions sensibles qui en ont besoin. Il est même possible d'intégrer des services de Cloud public aux Clouds privés afin de former des Clouds hybrides, où les fonctions non sensibles sont toujours affectées au Cloud public afin de maximiser l'efficacité.

Plus d'informations sur les produits d'hébergement Cloud d'Interoute

Vous souhaitez en savoir plus sur les services Cloud ? Visiez notre Knowledge Centre 

Savez-vous que vous pouvez acheter des services d'hébergement et Cloud depuis le CloudStore d'Interoute ?

 

 

Inscrivez-vous dès aujourd'hui pour essayer gratuitement d l'hébergement Cloud d'Interoute 

 

VDC Free trial button               Virtual Data Centre (VDC) Buy button